L'indexation de toutes les astuces du NET

Rénovation électrique de la cuisine, une idée rassurante

Avec la tendance pour les cuisines d’être la zone où l’on cuisine il est maintenant courant de s’y réunir ou discuter tranquillement. L’éclairage doit répondre à la variété des usages. Une cuisine est considérée comme une zone spéciale en raison de la proximité de l’eau aux prises électriques et aux installations. Un niveau très élevé d’attention et de précautions doit être pris lors de l’installation de divers appareils électriques dans la cuisine. Les normes électriques exigent maintenant que tous les travaux électriques effectués dans une cuisine doivent être effectués par une personne qualifiée.

Défis du projet électrique

En améliorant votre conception de la cuisine et les dispositions pour les appareils électriques, il faut porter une attention particulière pour l’alimentation en électricité. Il y a essentiellement des éléments à considérer lorsqu’il s’agit du travail électrique : le circuit de prise de 13 ampères pour les appareils de cuisine, une alimentation de 30 ampères pour les appareils à haute charge tels que les cuisinières électriques, et les circuits d’éclairage.

La cuisine doit compter au minimum 6 socles, dont 4 pour le plan de travail. On ne peut installer un appareil électrique comme bon nous semble dans une cuisine, cela causerait une surcharge du circuit et provoquerait une coupure de courant s’il y a un disjoncteur ou tout simplement un court-circuit.

Suivez ce lien, si vous avez besoin d’aide sur l’éclairage, les nouvelles prises, les cuisinières, les hottes de cuisinière, les ventilateurs d’extracteur et n’importe quel autre article électrique que vous pouvez choisir d’installer dans la cuisine.

Les gros électroménagers doivent être alimentés par des circuits spécialisés (3 circuits avec une prise de courant 16 A). Tous les travaux sont effectués au plus haut niveau de sécurité, au respect des normes et avec professionnalisme. En effet, les installations électriques doivent respecter certaines règles.

Éclairage de cuisine et alimentation électrique

Aujourd’hui, une cuisine n’est pas seulement une zone de travail dans laquelle on prépare un repas, il est beaucoup plus susceptible d’être une zone de réunion, de détente, une salle à manger. Chacune de ces zones peut nécessiter un éclairage différent.

La seule ampoule au milieu de la cuisine a généralement été remplacée par différent type d’éclairage de cuisine. La cuisine doit comporter au moins un point d’éclairage au plafond et qui comporte au moins un circuit de commande se trouvant à une hauteur comprise entre 0,90 m et 1,30 m du sol.

Vous pouvez ajouter des éclairages décoratifs et fonctionnels sur la hotte de cuisine, les meubles, encastrés dans le plafond, sur les plans de travail et bien évidemment sur la table à manger.

Il y a effectivement trois principaux types d’éclairage :

  1. L’éclairage d’accent ou direct qui permet de diriger la lumière dans une zone précise. Les luminaires adéquats sont souvent les spots, encastrés et les lampes de bureau.
  2.  L’éclairage général qui éclaire indirectement une zone. La lumière projetée est souvent légère qui reflète une ambiance chaleureuse. On utilise souvent un luminaire telle une applique murale.
  3.  L’éclairage fonctionnel, permet d’éclairer une large zone, il est idéal au-dessus de la table à manger de la cuisine. Le luminaire qui conviendrait est celui en suspension.

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *